Blog - Geoblink

À 5 minutes à pied du 21 rue Beaubourg. Que s’y passe-t-il?

Ecrit par Ángela ·

 

Explorons et analysons les alentours du 21 rue Beaubourg, 75004, Paris.

Paris est connue comme la capitale de la Mode. En effet, plusieurs rues, voire quartiers sont presque entièrement réservées aux boutiques de mode. Toutes plus luxueuses les unes que les autres, accompagnées d’enseignes aux grands noms mais pour un public beaucoup plus large. Paris est une ville très dynamique pour le secteur du retail en général, elle accueille d’ailleurs la Paris Retail Week du 19 au 21 septembre 2017 : l’événement représente 135 ateliers et conférences et 427 exposants.

Malgré une activité très dynamique, tous les endroits de Paris ne sont pas peuplés par les mêmes secteurs d’activité. Beaucoup d’idées reçues circulent. Dans cette édition, Geoblink veut vous faire découvrir en toute objectivité une zone de Paris en se basant uniquement sur les faits. Le but étant que cette analyse puisse vous servir à déduire une stratégie d’optimisation, d’expansion ou même de correction. Comme l’a fait Sqrups en Espagne, en multipliant son réseau par deux ! Grâce à la Localisation Intelligente, l’intégralité des données d’une zone vous sont accessibles en un clin d’œil !

Nous avons choisi de prendre le 21 rue Beaubourg, dans le 4 arrondissement de Paris. La zone est définie à 5 minutes à pied de l’adresse exacte, on obtient ainsi une zone qui se situe entre Les Halles (Châtelet) et Le Marais, et en plein milieu de celle-ci, le Centre George Pompidou. Pour se situer à cheval entre deux zones très dynamiques, il peut être très intéressant d’analyser cette zone afin de déterminer si elle est à la hauteur de ses homologues.

Capture d'écran Geoblink - rue Beaubourg

Cet endroit est réputé pour être particulièrement attractif de par le nombre élevé de points d’intérêt et donc une fréquentation très élevée. Nombreuses sont les idées préconçues que l’on peut avoir sur cette zone, notamment un trafic piéton uniquement lié à la mode ou à la culture, une population flottante relativement jeune, très peu d’habitants car un aménagement du territoire plutôt commercial, etc. Mais tout ceci mis à part, voyons ce qu’en disent les faits et les données.

Pour couvrir au mieux l’analyse de la zone nous tâcherons de répondre aux questions basiques : quoi, qui, où, quand, comment.

Les principaux secteurs de la zone

Comme l’on pouvait s’y attendre, les trois secteurs sur le podium sont :

SECTEURS LES PLUS REPRÉSENTÉS DE LA ZONE

En pourcentage d’occupation de l’espace commercial

Top 3 secteurs Beaubourg

*Ces données sont extraites de l’application Geoblink, vous pouvez avoir un autre aperçu des différents secteurs plus bas (partie de droite)

La mode reste donc la catégorie reine de cette zone. Avec 81 différentes enseignes, la zone reste dans le prolongement de l’activité commerciale de Châtelet-les-Halles. En revanche, on ne compte aucune grande chaîne de la mode – celles-ci étant concentrées dans la partie la plus attractive de la commune –. On retrouve davantage des enseignes plus indépendantes telles que Maje, Cosmopolite Exclusive, Marais Luxe, en autres. Loin d’être le fruit du hasard, les grandes chaînes évitent ainsi, d’une part la cannibalisation au sein de leur propre marque (deux boutiques Bershka trop proches l’une de l’autre n’a aucune utilité si ce n’est multiplier le loyer par deux et se partager les ventes). Ensuite, ces enseignes ne se trouvent pas sur la même gamme et par conséquent sur les mêmes cibles que les commerces non moins importants cités plus haut.

Capture d'écran Geoblink - points d'intérêt mode


Vous souhaitez analyser votre zone de chalandise ?

 Demandez une démo

 



La population de la zone

GIF Geoblink - informations population Beaubourg

Cette population du centre de Paris est particulièrement typique. La zone compte 4.540 habitants recensés, une moyenne d’âge relativement moyenne (39 ans).

La population de la zone la plus représentée sont les femmes entre 15 et 29 ans et les hommes entre 30 et 44 ans, puisqu’ils représentent à eux seul ¼ de la population de la zone choisie. La population étrangère atteint 16% (moyenne des différents taux des IRIS présents dans la zone), ce qui reste dans la moyenne en comparaison aux alentours.

 capture-decran-filtre-age-beaubourg-2.png   capture-decran-filtre-etranger-beaubourg-3.png Choroplèthe de l’âge moyen de la population | Choroplèthe du pourcentage d’étrangers            

    

Enfin, typique de région parisienne : un nombre de travailleurs qui équivaut presqu’au double du nombre de résidents, preuve d’une zone très dynamique et, nous le verrons plus loin, d’une migration pendulaire très élevée. Le niveau d’éducation des habitants de la zone est très élevé avec plus de 60% d’entre eux ayant côtoyé l’université. Ce qui se reflète dans également dans les 36% qui occupent un poste qui relève d’une CSP + (catégorie socioprofessionnelle supérieure). Au sein des plus de 2 500 foyers, les logements d’une seule personne représentent plus de la moitié d’entre eux. Ces foyers sont essentiellement loués et sans voiture.

Pour résumer, voici les caractéristiques principales des résidents de la zone :

MODE (3)-1.png

Les flux de la zone

Les données de fluctuation telles que le trafic piéton sont sans doute les plus importantes pour un retailer. Elles permettent de définir approximativement une affluence de visiteurs et donc de ventes. Si en plus, il devient possible d’identifier ceux qui créent cette affluence et pour quels types de points d’intérêt ils viennent, il devient beaucoup plus aisé d’attirer sa clientèle en proposant ce dont elle a besoin. Par exemple, pour la zone choisie, on peut imaginer que l’affluence vienne de la présence du Centre G. Pompidou et plus particulièrement de sa Bibliothèque Publique d’Information. À partir de là, on peut imaginer qu’il faille se concentrer sur la restauration rapide, la vente d’en-cas en supermarché, d’autres types de loisirs, etc. Cela semble évident lorsque l’on connaît la zone mais la Localisation Intelligente permet de déduire des stratégies un peu plus élaborées. Venons-en aux faits sur les flux de la zone, plus particulièrement sur le trafic piéton.

Le trafic piéton de la zone est élevé pour trois principaux domaines : les commerces – particulièrement dans la rue perpendiculaire, Rambuteau –, la culture et les loisirs et, la migration pendulaire. Les bars & restaurants attirent relativement moins de monde par rapport à la place voisine (Châtelet). La nature du trafic piéton de la zone nous donne une indication sur quels types de secteur sont établis : ceux qui ont un trafic piéton élevé montrent que les enseignes de la zone sont connues, les consommateurs savent qu’ils peuvent trouver de quoi faire du shopping à cet endroit, par exemple. En revanche, en ce qui concernent les bars et restaurants, on déduit tout de suite que les consommateurs préfèrent se rendre dans le centre pour se ravitailler. Pourtant le nombre de bars & restaurants dans notre zone équivaut quasiment à celle plus à l’ouest (76 contre 85 pour la place de Châtelet). La concurrence peut donc être largement défavorable malgré le fait qu’elle ne se trouve pas à l’intérieure de la zone dessinée.

Aussi, d’autres facteurs explicatifs entrent en jeu, comme le fait que la zone ne contienne uniquement un arrêt de métro (Rambuteau), ce qui est largement défavorable à des flux dynamiques de consommateurs.

La culture et les loisirs occupent une place importante de par le cinéma lié au Centre G. Pompidou ainsi que ses expositions régulières. Et la migration pendulaire est due au grand nombre de travailleurs présents.

Capture d'écran Geoblink - trafic piéton loisir Beaubourg

En somme, la zone étant située entre deux places dynamiques de Paris, la mode et les bars & restaurants sont plus ou moins bien situés puisque la zone accueille presque son double d’habitants en travailleurs ainsi qu’énormément d’étudiants pendant toute l’année. Aussi, l’abondance d’enseignes du secteur de la mode et des bars et restaurants convient à une population flottante élevée et à une population avec un âge moyen relativement faible. En revanche, on trouve 3 parkings dans la zone lorsque 78% des foyers n’ont pas de voiture (centre de Paris oblige).

La cible de la zone

La population de la zone est principalement très éduquée, 64% d’entre eux sont allés à l’université (la moyenne du pays est de 27%) et 79% ont au moins le baccalauréat. Un peu moins de la moitié des résidents de la zone exercent en tant que cadres et profession intellectuelle. Et le revenu disponible des résidents est plutôt moyen (29.400€ net/an) comparé à la commune mais largement au-dessus de celui du pays.

Les biens immobiliers sont en majorité loués, ce qui affectent la consommation nette des ménages et la plupart des foyers sont des logements d’une seul personne.

Ces informations permettent de déduire des stratégies de vente pertinentes. Par exemple, une promotion familiale intéresserait 18% de la population résidente, soit 500 personnes sur les 2.650 foyers. Promotions familiales que vous pourrez choisir de cibler dans la faible proportion de T3 présents dans la zone. De même, malgré la très faible proportion de foyers avec voitures, une vision en temps réel et en moyenne du trafic routier de la zone vous permet de choisir avec précision où se situe les parkings les plus fréquentés et sur quels types de produits mettre l’accent si vous vous situez proche de la sortie du parking (promotions pneus, lavage auto, accessoires auto, etc.). Toutes ces informations vous permettent une fine stratégie de communication et de marketing.

Pour conclure, de nombreuses informations permettent de déduire des stratégies cohérentes avec l’environnement qui vous entoure et ainsi de susciter de la demande.

Paris est une ville pleine de diversité, contactez-nous pour avoir une démonstration sur l’endroit du territoire que vous désirez !

À ne pas manquer! Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour ne pas manquer les dernières tendances du secteur du retail, et accéder à des études, articles et interviews d'experts.

Merci!

Nous vous avons envoyé the confirmation à l'email suivant :

Articles recommandés

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis et découvrez les articles suivants.

Voir tous les articles Geoblink